L’université Felix Houphouët Boigny de Cocody abrite depuis le 02 août 2019 la 10 ème Edition de camp IYF… et prend fin ce mardi 06 août. Cette année l’activité est placée sous le thème : ‘’L’ivoirien nouveau par le changement de mentalités’’

Le Camp Mondial IYF est une plateforme d’échanges entre tous genres, réunissant toute la jeunesse des quatre coins de la terre.

 Durant une semaine il s’agit pour l’ONG IYF au cours des différentes articulations du Camp Mondial d’inculquer aux participants une mentalité forte, saine, afin de leur permettre de supplanter leurs limites et faire d’eux des leaders dans leur domaine respectif…

Le Camp Mondial de la Jeunesse pour  son  10ème anniversaire a vu la présence de Kalou Bonaventure à titre de conférencier.

Ce fut pour lui à cette troisième journée du camp de la jeunesse de partager ses expériences avec les jeunes présents. Encore plus beau, plus fun et plus innovant à chaque édition, le Camp Mondial cette année, voit la participation de 5 000 jeunes selon les estimations des organisateurs, venus  d’Afrique, d’Asie, d’Amérique et d’Europe. 

Ock Soo Park, Pasteur Sud-Coréen fondateur de l’ONG IYF, en terre ivoirienne pour prendre part active au camp mondial, a affirmé lors du déroulement dudit camp que, la jeunesse mondiale a besoin d’être transformée pour qu’il y ait un équilibre. Il dit travailler pour planter la terre sainte au sein de la jeunesse du monde. Car, dit-il « En la jeunesse, il y a beaucoup de mauvaises pensées, de mauvaises choses ». Pour ce qui est de la Côte d’Ivoire, il dit croire à un changement de mentalité au niveau de la jeunesse. « L’objectif premier de notre association est d’aider les gens à changer leur cœur. Je suis en Côte d’Ivoire pour trois jours de conférence. Je pense que les jeunes vont changer avec les différents messages que je donne. Vu l’intérêt qu’ils manifestent pour la parole, je puis dire que la Côte d’Ivoire a une jeunesse riche de sagesse. Il suffit simplement de lui donner la bonne parole au bon moment », a-t-il-dit.

Pour le pasteur « tous les pays du monde ont un problème commun qui est le problème de l’éducation de la jeunesse ». Selon Ock Soo Park, il faut aider les gens à changer leur cœur violent et tordu en cœur joyeux et aimant. 

Conférences, échanges, ateliers et académies de formations, spectacles, jeux, et autres sont les articulations de cette grande et importante rencontre juvénile.

Source: https://myafricainfos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *