Mercredi 11 Août dernier à l’Hôtel de ville d’Abidjan, dans le cadre de la coopération Ivoiro-Coréenne vieille de 60 ans, le Directeur Général du groupe KOTRA, au nom de l’Ambassadeur de la République de Corée en Côte d’Ivoire, a fait don au ministre, gouverneur Robert Beugré Mambé, de matériel médical technique évalué à 144 mille dollars, soit 80.652.513 FCFA, en vue de lutter efficacement contre les prochaines vagues de la COVID-19.
Ce lot de matériel technique, vient ainsi renforcer le patrimoine médical du District Autonome d’Abidjan. Il est composé de 121 mille Masques KF94, de 10.300 combinaisons anticontamination, de 10 lits motorisés ajustables, de 6130 lunettes antisolaires, de 111 serviettes hygiéniques et de 10 000 compresses, seringues et médicaments.
En réceptionnant ce matériel des mains du directeur général du groupe KOTRA, le ministre, gouverneur Mambé a d’entrée traduit sa reconnaissance au donateur, avant d’indiquer que son ambition actuelle et celle des membres du conseil du District d’Abidjan, est d’œuvrer au changement des mentalités, pour un développement durable.
« Dans les années 70, la Côte d’Ivoire et la Corée du Sud étaient pratiquement au même niveau. Peut-être que nous étions un pas en avant. Mais aujourd’hui, la Corée du sud est la 8eme économie mondiale parce qu’elle a réussi le changement de mentalité de ses populations. La deuxième chose que nous recherchons à travers cette coopération, c’est l’esprit de combativité des coréens. Ils ne reculent jamais. C’est pourquoi, nous demandons aux jeunes ivoiriens de s’engager résolument dans une conversion de leur regard, vis-à-vis de leur propre avenir, par le truchement des formations sur le changement de mentalité », a-t-affirmé en substance.
Pour le coordonnateur général d’International IYF, pasteur Jean LEE, au nom du donateur, a promis continuer sur cette dynamique, avant d’égrener une série d’actions posées antérieurement à savoir : La formation sur le changement de mentalité, l’opération de soin gratuit qui a mobilisé 10 mille personnes en Abidjan, la signature de convention entre le District d’Abidjan et la ville métropolitaine de Busan…et plusieurs opérations de remise de cache-nez.
C’est donc une coopération qui s’inscrit dans une dynamique d’actions concrètes, car, il-y-a de la matière qui appelle à travailler ensemble dans les domaines de la santé, de développement personnel dans le cadre du concept « ivoirien nouveau » et dans celui du développement humain.
DIRCOM DAA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *